A travers ces images, j'essaie de construire un souvenir de ces deux années très fortes, monastiques, que j'ai vécues. De me réconcilier avec elles. Mais je constate que parmi la grisaille, l'enfermement il y avait des fleurs, beaucoup  de fleurs, des couleurs, des mains tendues, de la douceur. Malgré tout.

Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Moniales
Retour à l'accueil